Capes externe d'arabe: notes sur les épreuves écrites et orales du concours

Note transmise par Mme Vauthier.

Épreuve 1 : Composition à partir d’un groupe de documents.

L’épreuve repose sur un groupe de documents qui abordent une question du programme des lycées et collèges, retenue dans le programme publié chaque année. Plus que de vérifier que le candidat connaît le programme des enseignements dispensés dans le secondaire, il s’agira d’évaluer sa capacité à synthétiser et problématiser le dossier qui lui est proposé. La logique du dossier doit le conduire à dépasser l’explication d’un point de vue isolé, en prenant en compte les différents points de vue et approches des documents proposés. Le commentaire témoigne à la fois de la culture générale de base dont doit disposer un enseignant de langue arabe, de son intérêt pour les questions culturelles, de ses capacités à mettre en œuvre une approche plurielle des faits abordés en classe et à les problématiser. Il permet au candidat de faire preuve de ses compétences d’analyse, de synthèse, de présentation et d’expression.

Du fait de l’ancrage de l’épreuve dans les notions et thématiques des programmes de collège et de lycée, nous n’avons pas retenu le principe d’une question complémentaire sur l’exploitation des documents dans le cadre des enseignements.

Il n’y a pas de bibliographie explicite de l’épreuve, à l’exception de la référence aux programmes des collèges et lycées. Dans le cas où une thématique ou notion retenue pour le capes recoupe une des questions au programme de l’agrégation, les candidats pourront se reporter à la bibliographie précise fournie sur la question de l’agrégation.

 

Épreuve 2 : Traduction

 

L’épreuve consiste en la traduction d’un texte (thème ou version), suivie d’une question d’ordre grammatical et/ou lexical sur une séquence tirée du texte (qui comporte un passage à vocaliser, quand l’épreuve consiste en une version). Elle doit permettre au candidat de montrer sa connaissance fine du fonctionnement linguistique de l’arabe et du français ainsi que de sa capacité à rendre les nuances et les particularités idiomatiques de la langue source dans une langue cible précise, fluide et correcte. La question de réflexion linguistique permet au candidat de  justifier certains de ses choix et permet au jury d’apprécier sa maîtrise des deux langues autant que sa capacité à transmettre ses connaissances.

 

 Épreuve orale 1 – Mise en situation professionnelle :

 

L’épreuve de mise en situation professionnelle s’appuie sur un dossier composé de documents visuels et/ou sonores portant sur le monde arabe, adossé aux programmes des lycées et collèges. Il n’y a pas de période, ni d’aire géographique privilégiées, toutes les époques et toutes les régions du monde arabe pouvant être abordées. Elle a pour but de mettre en avant la culture générale du candidat ainsi que sa capacité à mettre en relation différents documents et à les analyser dans la première partie de l’épreuve, puis de proposer dans la deuxième partie une exploitation didactique et pédagogique de l’ensemble ou d’un des documents proposés.

Le candidat devra donc mobiliser ses connaissances personnelles en les mettant en relation avec les programmes officiels.

Le candidat indiquera à quel(s) niveau(x) il destine l’exploitation qu’il propose et la reliera aux objectifs culturels et linguistiques que mettent en avant les programmes.

 

Épreuve orale 2 – Entretien à partir d’un dossier :

 

L’épreuve est constituée de deux parties qui ne sont pas obligatoirement liées, la première s’appuyant sur un document abordant l’une des notions des programmes de lycée et de collège, la seconde portant sur des productions d’élèves autour de la même notion.

La première partie consiste en une épreuve de compréhension effective du document proposé dans laquelle le candidat ne se contente pas d’un résumé des informations contenues mais analyse les procédés mis en œuvre pour y parvenir et dégage les éléments d’ordre culturel saillants.

La deuxième partie appelle à une réflexion sur les objectifs de l’enseignement de l’arabe et les méthodologies mises en œuvre en s’interrogeant sur les acquis et les besoins des élèves.

Cette épreuve est articulée autour d’un dossier qui prend appui sur des productions d’élèves et des documents relatifs à la réalité de l’enseignement de l’arabe en France. Outre les productions d’élèves, le dossier pourra donc être composé, par exemple :

  • d’éléments de la séquence pédagogique concernée par les productions d’élèves (parties de cours, grilles d’évaluation, information sur les objectifs langagiers de la séquence, progression des acquisitions prévue, etc.)
  • de références au cadre institutionnel dans lequel s’inscrit l’activité proposée (extraits du CERCL, du Socle commun de connaissances, de compétences et de culture, du projet pédagogique de l’établissement, etc.)
  • des indications sur la situation d’enseignement (type d’établissement, effectif de la classe, période de l’année, homogénéité ou hétérogénéité du groupe concerne, etc.)

Il est demandé au candidat de mener une réflexion pédagogique et méthodologique à partir de l’examen des productions d’élèves pour, notamment :

  • repérer les acquis et les lacunes des élèves sur le plan linguistique et culturel, leur adéquation avec les attendus de l’enseignant
  • analyser les besoins des apprenants, en particulier en vue de combler les lacunes repérées et dans ce cas, formuler des propositions d’actions dans ce sens
  • proposer des activités complémentaires
  • proposer, le cas échéant, des modalités de travail adaptées à la diversité du groupe révélée par l’analyse des productions, l’inscription dans un projet transversal, le recours éventuel à des moyens institutionnels susceptibles de favoriser la progression des compétences des élèves concernés (professeur principal, rencontre avec les parents, conseil de classe, médecin ou psychologue scolaire…).

 

Question de linguistique: شرح كافية ابن حاجب لرضي الدين الأستراباذي

Vous trouverez ci-joint les pages au programme du شرح كافية ابن حاجب

Par ailleurs, Mme Ayoub indique que le cours de prépa à l'agrégation du mardi pour l’épreuve de Linguistique aura lieu à l’INALCO en salle 5.28 de 9h00 à 10h30 et en Amphi A de 10h30 à 12h00 (Voir à cette adresse http://planning.inalco.fr/2014-2015/public, dans la rubrique Arabe littéral et dialectal M2).

Programme de l'agrégation externe d'arabe - session 2015

Le programme de l'agrégation pour 2015 est paru. Vous trouverez les intitulés des questions, les textes d'explication et la bibliographie dans ce document.

  1. Linguistique médiévale et contemporaine: temps et aspect, mode et modalité : les valeurs en contexte des formes verbales et des dérivés nominaux immédiats en arabe littéraire classique et moderne.
  2. Littérature médiévale: écriture, contexte et visées de l’épître d’al-Ğāḥiẓ :  Fī faḫr al-Sūdān ‘alā l-bīḍān
  3. Littérature moderne et contemporaine: échos contemporains et perspectives iconoclastes sur l’histoire religieuse dans le roman historique chez Yūsuf Zaydān.
  4. Civilisation médiévale: expéditions et batailles du prophète Muḥammad : les  Maġāzī dans la  Sīra d’Ibn Hišām.
  5. Civilisation moderne et contemporaine: autorité religieuse et théorie du pouvoir dans le chiisme arabe contemporain

 

Colles admissibles (Mme Sleiman, M. Ouali Alami)

Mme Rima Sleiman assurera la préparation à l'oral pour les admissibles sur l'épreuve hors programme le lundi 16 juin de 9h à 13h à l'INALCO (salle 5.23). Prendre contact : rimasleiman@hotmail.com

M. Abdallah Ouali Alami assurera la préparation à l'oral pour les admissibles le 10 juin de 9h à 12h et de 13h à 16h en salle 5.23. Prendre contact : oualialami40@hotmail.com

Colles post-admissibilité - juin 2014 (M. Lagrange)

M. Lagrange assurera pour les admissibles à l'agrégation deux séances consacrées l'épreuve orale hors programme langue et culture :

  • Mercredi 4 juin de 10h à 13 h
  • Mercredi 11 juin de 10h à 13h
Dans le cadre des séances de préparation à l'oral de l’agrégation animées par M. Lagrange, ces indications :
  • les admissibles sont prioritaires pour présenter des exposés, mais tous les étudiants sont les bienvenus à ces séances, admissibles ou non. Par ailleurs, les étudiants admissibles de toutes les régions sont aussi les bienvenus et non seulement ceux de la préparation de Paris.
  • pour la séance du mercredi 4 juin première partie, le sujet suivant concernant la question de littérature moderne est proposé. Prière de confirmer par courriel à M. Lagrange que l’un d’entre vous (ou plus d’une personne) présentera cette leçon en langue arabe (45mn). Seul un sujet de leçon est proposé puisque le roman ‘Azāzīl étant tombé en commentaire à l’écrit du concours, il ne peut faire l’objet d’un commentaire au programme à l’oral cette année.
هيبا والمرأة : وجوه نسائية في حياة راهب
  • pour la séance du mercredi 4 juin seconde partie et la séance du mercredi 11 juin en entier, prière de confirmer le texte que vous sélectionnez en vue de l’épreuve dialecte et culture (au vu des inscriptions des admissibles, voici un ensemble de sujets en dialectes marocain, algérien, syro-libano-palestinien [libanais], égyptien)
Note: le texte égyptien est plus long que ce qui serait donné en situation de concours, mais pour un entraînement il est préférable de disposer de la totalité du texte.
  • Prière aux participants de lire l’ensemble des textes (y compris ceux qui ne sont pas du dialecte que vous avez sélectionné) afin de profiter au maximum des échanges lors de ces séances.

 

Annulation du cours de M. Lagrange du 12/2 et report

M. Lagrange ne pourra pas assurer son cours de version du mercredi 12 février, initialement prévu de 8h à 10h.

Une date de remplacement sera donnée le plus rapidement possible. Un remplacement peut être envisagé le même jour de 18 à 20h si cela convient au plus grand nombre. Si tel est votre souhait, manifestez-le auprès du secrétariat.

Site des préparations au CAPES et à l'agrégation d'arabe